Viticulture champenoise, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Zoom sur le GIEE Couverts végétaux et engrais verts

Zoom sur le GIEE Couverts végétaux et engrais verts

Flux RSSImprimer la page

La Chambre d’agriculture de la Marne et l’association Arbre et Paysage en Champagne animent actuellement un GIEE (Groupements d'intérêt économique et environnemental) sur les couverts végétaux engrais verts. Ce projet, qui a commencé cette année pour une durée de 3 ans, regroupe une vingtaine de viticulteurs, répartis sur l’ensemble de l’appellation champenoise

Le but de ce groupe est de créer une dynamique collective pour améliorer les pratiques viticoles d’un point de vue environnemental, social et économique et de mettre en place des essais avec un suivi des résultats le plus complet possible.

La mise en place de couverts d'engrais vert, pour quoi faire ?

  • Créer une couverture physique du sol la plus complète le plus longtemps possible
  • Améliorer la porosité du sol
  • Supprimer à terme les herbicides et le travail du sol
  • Développer la biodiversité
  • Développer l'auto-fertilité de nos sols viticoles

Quel est le couvert semé ?

Le même couvert a été semé chez tous les viticulteurs.

Il s’agit d’un « couvert agroforestier ».
Il est composé de seigle d’hiver Elego (40kg/ha), de féverole d’hiver Espresso (70kg/ha), de trèfle Squarrosum (7kg/ha) et de Trèfle blanc nain Rivendel (2kg/ha).

Comment procède-t-on ?

Durant la saison, nous réalisons différents suivis permettant de savoir si nous sommes en bonne voie pour atteindre nos objectifs :

  • Des estimations avec la méthode Merci (Méthode d’Estimation et Restitution des Cultures Intermédiaires)
  • Des tests bèches
  • Des prises de température du sol
  • Des tests de sédimentations
  • Des tests d’infiltration du sol
  • Des tests de densité du sol

Et les premiers résultats ?

Les couverts ont été semés au mois de septembre et couchés première quinzaine de mai.

Pour cette première saison, sur la vingtaine de parcelles d’essais, la plupart des couverts ont levés correctement et un quart s'est rapproché fortement du résultat escompté.

Les résultats de cette année sont vraiment encourageants, maintenant le temps est aux discussions pour dresser les premiers bilans et se projeter sur la mise en place des prochains couverts.

Retrouvez les épisodes de la série Terres d'Echanges consacrés au GIEE Couverts végétaux et engrais verts

Websérie Terres d'echanges : Couverts engrais verts en viticulture