Viticulture champenoise, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Actualités > 2018 : année des ASA en Champagne !

2018 : année des ASA en Champagne !

Flux RSSImprimer la page

En Champagne, les Associations Syndicales Autorisées gèrent l’hydraulique de plus de 8.800 ha de coteaux, soit plus d’un quart du vignoble! Ce sont quasiment 16.000 propriétaires fonciers qui participent à son aménagement.

Création de la région Grand Est, fusion de communes, prise de compétences des intercommunalités avec la loi GEMAPI*..., l'organisation des instances de gestion de l'aménagement du territoire a beaucoup évolué en Champagne. Face à ce constat, les propriétaires fonciers champenois ont massivement souhaité assumer la gestion de leurs parcelles, en se regroupant au sein d’Associations Syndicales de Propriétaires (ASP) telles que les Associations Syndicales Autorisées (ASA).

Ils entendent ainsi conserver la maîtrise des investissements liés à l’aménagement hydraulique des coteaux. Réaliser des travaux efficaces, nécessaires, mesurés et pertinents économiquement, est désormais le crédo de nos ASA.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes et témoignent de la volonté des propriétaires!

Alors qu’habituellement, une à deux ASA sont créées par an, en 2018, la Champagne a assisté à une explosion du nombre de création.
En effet, en 8 mois, 7 nouvelles ASA ont déjà vu le jour  sur les communes de Fleury la rivière, Avenay Val d’Or & Mutigny, Champillon-Dizy-Hautvillers, Connigis (02), Baulne en Brie (02), Pourcy et La Celle sous Chantemerle, auxquelles il convient d’ajouter les projets de création qui devraient être lancés officiellement d’ici la fin de l’année sur les communes de Faverolle et Coémy, de Merfy, de Passy sur Marne (02), de Trélou sur Marne (02) et de Venteuil.

Impliquées et à l’initiative de cette dynamique, vos Chambres d’agriculture s’organisent pour accompagner au mieux ces associations, dont les besoins ont évolué. Si les premières ASA s’intéressaient principalement aux problématiques liées à l’accès aux parcelles et à la sécurité des biens et des personnes, elles doivent dorénavant s'occuper de la préservation de la ressource en eau, du développement de la biodiversité et de l’intégration paysagère. Au-delà de la réalisation de chemins béton et de bassins d’orage, les nouvelles ASA feront inévitablement la promotion des techniques d’hydraulique douce et de génie végétal.

* GEMAPI : GEstion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations
 

Pour plus d'informations:
Xavier Carpentier / Blandine DUPONT
Tél : 03.26.77.36.36
xavier.carpentier@remove-this.marne.chambagri.fr
blandine.dupont@remove-this.marne.chambagri.fr